Rechercher

C’était bien c’était chouette chez Lorette !


Non je ne vais pas vous parler de Michel Delpech aujourd’hui ! Alors pourquoi cette petite ritournelle ? Parce que nous allons découvrir ensemble la réglisserie de Lorette, installée au cœur de la cité phocéenne dès 1921. Si son nom n’évoque que peu de souvenirs pour le grand public, en revanche son bonbon fétiche et sa simple évocation nous bercent d’une douce nostalgie acidulée, célébrée par Renaud en 1985 ! Là vous commencez à comprendre oú je vous emmène ! Et oui il s’agit du Mistral Gagnant.

Cette petite poudre délicieusement piquante voit le jour en 1962. C’est un chouette bonbon en poudre qui se trouve à l’intérieur d’une enveloppe verte dans laquelle il faut plonger une paille en réglisse pour l’aspirer.

La poudre pétillait comme le mistral qui déferlait sur nos joues dans la cour de récré ! Si de plus, le souffle de la chance nous accompagnait ce doux mistral pouvait être GAGNANT ! Comment le savoir ? Il suffisait de regarder à l’intérieur de l’enveloppe : quand ce mot était inscrit dans l’emballage nous courions l’échanger gratuitement pour une nouvelle enveloppe au vert si caractéristique.

Une couleur qui n’est pas sans rappeler celle de la locomotive à vapeur du train mistral qui officiait sur la ligne de chemin de fer Paris Lyon Marseille.

Cette ligne fut quelques années plus tard électrifiée et la locomotive changée ! Sa couleur devint bleue tout comme l’enveloppe du Mistral Gagnant qui sur chaque face avant comportait une image de la nouvelle locomotive !

La réglisserie sera rachetée par le groupe allemand Haribo et le mistral gagnant fut peu à peu oublié pour finalement disparaître des rayons des confiseurs mais il reste dans nos cœurs...



@lespotinsdejeanne

9 vues

Nous contacter :

chevet.karine@icloud.com

@lespotinsdejeanne

  • Blanc Icône Instagram
  • Pinterest Clean

Moyens de paiement

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

AU MISTRAL GAGNANT - TOUS DROIT RESERVE